dimanche 17 mars 2019

Tache et Chacha s'en sont allés ... ensemble


Natalia, Arlette et Chacha à Mirandilla.
Heureux!

C'est ensemble, comme ils l'ont fait toute leur vie, qu'ils s'en sont allés.

L'un plus présent, plus exubérant, René, l'autre plus effacée mais ô combien présente, Natalia ...

"Tache" et "Chacha" ont lidié leur dernier taureau, comme ils l'ont toujours fait : franchement, sans esquive, sans compromission, ... en BRAVES!

Chacha est le père, le grand-père de nombreuses générations d'aficionados. Je fais parti de ces veinards. Il nous a montré le chemin de l'authenticité, du respect du taureau, de la vérité, de la pureté, de l'intégrité. Il nous disait qu'il nous plaignait car il savait qu'il mourrait avec la corrida mais qu'il n'était pas certain que nous en ferions de même ...
A nous de lui donner tort et de sauver la tauromachie qu'il a toujours défendue!

Il fut le premier, lorsque je commençais à m'intéresser à la corrida, à me parler de campo, de vaches, de veaux, de vachers, de mayorals, ... C'est grâce à lui que je suis passé du spectateur docile à l'aficionado exigeant. C'est surtout lui qui m'a donné l'envie d'aller voir ce qui se passait dans ce campo si mystérieux. Si aujourd'hui mon sacerdoce est devenu le TORO au quotidien, c'est à lui que je le dois. Remerciements éternels.

Comme un professeur adoube un élève il a toujours encouragé mon parcours à Mirandilla. Sa dernière sortie au campo fut à Gerena en 2014 et sa dernière corrida comme spectateur fut celle d'Albaserrada en 2016 à Aignan.

Casquettes de Mayorals

Outre son souvenir, immortel, il sera présent physiquement à Mirandilla pour de nombreuses années avec un taureau de sang Pedrajas, testé et approuvé qui est devenu semental.

Présent lors de ce test, après un tercio de piques très émouvant, je revois René venir vers moi, les larmes aux yeux me confesser : quel taureau! Immédiatement bâptisé Chacha, ce reproducteur fera perdurer l'âme de notre Maître sur les prairies des taureaux braves ...

La couronne du Maître ...

Pensées de taureaux

Chacha à la pique

Chacha devenu semental, le regard altier.

vendredi 15 mars 2019

Le Castres Olympique à Mirandilla


En 2014 j'avais participé à une conférence au Club Taurin de Castres. Connaissant ma passion pour le rugby, le Président Jacques Nègre m'avait offert un maillot signé par la joueurs champions de France 2013!

Voir les articles du blog à ce sujet :




Ce week-end, l'équipe professionnelle au complet est venue se mettre au vert à Séville avant les matchs décisifs de play-off.

Ce fut un réel plaisir de recevoir à Mirandilla ces cracks de l'ovalie d'une simplicité hors du commun.

Ils ont reconnu des valeurs similaires entre l'univers de la tauromachie et celui du rugby. Abnégation, humilité, combat, bravoure, respect, noblesse, franchise, ...

Et quel moment d'émotion lorsque Rodrigo Capo Ortega, le capitaine, a placé un azulejo sur la Cerca de los Franceses et m'a remis le maillot signé des joueurs champions de France ... 2018!

Rodrigo Capo Ortega, le capitaine remet un
nouveau maillot pour la collection du Mayoral

Rory Kockott, grand cavalier

Bien entouré par Scott Speeding
et Paea Fa'anunu

Thibault Lassalle, le
fils de son ... père

Christophe Urios, l'entraîneur.
Un Montpelliérain dans le Tarn
Les joueurs et le staff au complet,
en compagnie des toreros après la tienta,
autour du Mayoral heureux avec son maillot

jeudi 7 mars 2019

L'anecdote du Mayoral sur Tendido Cero


En avant première du reportage complet qui sera diffusé ce printemps sur la deuxième chaîne nationale espagnole, l'émission Tendido cero a émis cette anecdote datant de 2016 du "quite du Tiguan".


Pour ceux qui ne comprennent pas l'espagnol, voici l'article qui avait été publié sur le blog à l'époque 

http://lescarnetsdumayoral.blogspot.com/2016/07/le-quite-du-tiguan.html


lundi 4 mars 2019

Compte-rendu AG Torrito Afición


Le vendredi 22 février dernier, s'est déroulée à Nîmes la 10º Assemblée Générale de l'Association Torrito Afición dans les locaux gentiment prêtés par nos amis de Col y Toros.

La deuxième partie de la soirée a été consacré à la présentation des taureaux de Mirandilla pour la prochaine féria de l'ascension d'Alès le 1º juin.

Il s'agit du retour des Albaserrada à Alès 30 ans aprés la corrida de la 1º féria du toro.

Albaserrada à Alès le 7 mai 1989.
Milian, Carretero et Palomar.
3/4 d'arènes!
Michel Lezer nous fit part en tant qu'organisateur des péripéties de cette course (et elles furent nombreuses) : course achetée chez Albaserrada l'hiver 88/89, changement de majorité municipale, refus du nouveau maire de produire la corrida, prise en charge de l'organisation de la course par l'Union Taurine Alésienne, plainte déposée par une ribambelle d'associations animalistes de tous poils contre le matador Richard Milian et le Président de l'Union Taurine Alésienne, Jean Théron, jugement finalement favorable aux organisateurs (cette décision servira par la suite de jurisprudence), ...

Jugement favorable aux organisateurs
de la corrida d'Alès de 1989

On a compris que si cette course n'avait pas eu lieu, la tradition de la corrida à Alès se serait certainement éteinte!

Arnaud Imatte, en représentation de Tempéras Alès Cévennes nous présenta le contenu taurin de cette 30º édition de la féria. Une évidence dans les propos des organisateurs, la place primordiale accordée au TORO.

Miche Lezer, Fabrice Torrito,
Juan-Francisco Palazón, Arnaud Imatte

Juan Francisco Palazón, qui sera chef de lidia pour cette course, nous livra ses impressions sur la course et toute l'importance qu'elle revêt pour lui. Ce matador très prometteur avait vu son ascension tronquée par une terrible maladie. Une énorme envie chez lui : rattraper le temps perdu ...

Enfin Fabrice Torrito, le mayoral nous présenta les 3 taureaux retenus pour ce défi de ganaderos (avec Concha y Sierra). Il s'agit de 3 taureaux qui auront cinq ans et demi en juin, de 3 sementales différents et de 3 robes très variées. Un rêve : refaire vivre à Maruchi (la ganadera) les beaux moments qu'elle avait partagés en compagnie de son époux José-Luis il y a 30 ans dans les arènes du Tempéras ...

Une belle surprise attendait encore notre mayoral. Michel LezerArnaud Imatte et Anthony Crouzet, ont offert la tête de Ferolano, un des six exemplaires d'Albaserrada lidiés lors de l'historique corrida de 1989 et à qui Richard Milian coupa une méritoire oreille ... Ce trophée partira bientôt orner les murs du musée de Mirandilla à Gerena. Le retour de Ferolano 30 ans aprés ...

La tête de Ferolano qui va retourner
à Gerena 30 ans après ...
La première partie de la soirée a vu se dérouler l'assemblée générale de Torrito Afición.

Le Président Anthony Crouzet ouvrit et conclut les débats. Puce fit le bilan financier et Ghislain, le compte-rendu moral, tous deux approuvés à l'unanimité. Le bureau fut lui aussi reconduit.

Le bureau de Torrito Afición fit
le bilan de la saison 2018.
Pour aider les projets de l'association, notamment l'organisation des Journées et des Festivals d'hiver à Gerena, il est proposé à tous les membres non présents ce soir-là et non à jour de cotisation, de corriger le tir en envoyant un chèque de 20 € à l'adresse suivante :

Torrito Afición,
Chez Sylvie Algarra,
345 chemin de la Préfecture
30 900 Nîmes

jeudi 28 février 2019

Video des taureaux d'Albaserrada pour Alès



Sur cette video de Romain Bofi, de Toril Tv, vous pouvez découvrir les taureaux prévus pour le défi d'éleveurs d'Alès du samedi 1º juin, avec trois Concha y Sierra et trois Marqués de Albaserrada qui seront lidiés par les maestros Juan-Francisco Palazón, Alberto Lamelas et Cayetano Ortiz.

lundi 25 février 2019

Présentation des cartels d'Alès




C'est ce mercredi 20 février, devant la salle d'Alès Cazot comble (300 personnes) qu'on été dévoilé l'affiche graphique et les cartels de la prochaime Féria de l'ascension d'Alès 2019.

Voir video ci-dessous : (Interview de Didier Cabanis, Arnaud Imatte et Fabrice Torrito) :



jeudi 21 février 2019

Le retour des Albaserrada à Alès


C'est officiel depuis hier, les taureaux de Mirandilla seront à nouveau en France cette saison.

Les arènes d'Alès ont en effet programmé un défi d'éleveur entre les Concha y Sierra de Jean-luc Couturier et les Marquis d'Albaserrada.

Il s'agit d'un retour symbolique car lors de la première Feria du Toro des arènes du Tempéras en 1989 c'était déjà une corrida d'Albaserrada qui avait été à l'affiche.

30 ans après, cette course du samedi 1 juin sera présentée ce vendredi 22 février lors de l'AG de Torrito Aficion à la bodega Col y Toros à partir de 19h30.

Seront présents un des toreros et un des organisateurs.