mardi 20 août 2019

Retour d'un Albaserrada à Madrid



C'est officiel. Un taureau d'Albaserrada participera à la prochaine corrida concours de ganaderías de Las Ventas de Madrid.

Ce sera le dimanche 15 septembre. Il sortira en 3º position et son lidiador sera Javier Cortés.

On en reparlera ...

Albaserrada en "ELS BOUS"



Jose Porcar Orenga es un muy buen fotógrafo taurino. Es un visitante habitual de la dehesa de Mirandilla.

Es colaborador de la revista de Chiva "Els bous. La Nostra Festa" dedicada a los festejos populares.

Realizó este reportaje sobre Albaserrada la primavera pasada que salió en el nº 296 del mes de agosto.



jeudi 15 août 2019

Aroche, cadre insolite ...


Les taureaux d'Albaserrada et leur Mayoral continuent de parcourir l'Andalousie profonde cette saison.

Le week-end prochain, découverte d'une nouvelle arène des plus originales, celle d'Aroche.

Située dans la province de Huelva, cette bourgade perdue dans le "Parque natural de la Sierra de Aracena y de los Picos de Aroche", accueille sa traditionnelle novillade pour les fêtes du mois d'août.


Les arènes occupent la cour principale du château Almohade qui date de la fin du 11º siècle. Au vu de ce fait historique, Aroche prétend posséder l'arène la plus ancienne d'Espagne ... En fait de nombreux villages se disputent ce privilège, notamment dans la province de Huelva.

Les ruelles d'accès aux arènes étant trop étroites pour un véhicule, les taureaux sortent du camion en bas du village et montent "à pied", un par un, jusqu'à la piste où ils sont présentés au public avant de rentrer aux corrals. 

La piste ne possèdant pas de callejón (contre-piste), les toreros se protègent dans des embrasures creusées dans la roche du château!

Vous avez dit insolite?



Une tauromachie des plus populaires qui fait du bien de vivre de temps en temps ...

Au cartel, en mano a mano, les novilleros Diego Vazquez (protégé de Tomás Campuzano) que les habitués de Mirandilla ont vu toréer au festival de l'an dernier et "El Cachorro" qui vient de Moguer (Huelva). 

Le cinquième novillo sera offert au meilleur des 2 novilleros.

lundi 12 août 2019

Bon novillo d'Albaserrada à Almonaster


Il est toujours décevant de faire combattre son taureau pour du rejoneo. Il n'est en effet qu'un faire valoir dans le déroulement de ce spectacle de cavaliers et de chevaux ...

Pourtant, le Mayoral que je suis se doit d'y assister pour analyser les qualités et les défauts de la bête, faisant abstraction de l'environnement équestre.

Julián, dans les insolites arènes
d'Almonaster dans l'ancienne mosquée

Julián, le nº 37 du millésime 2017 a été un très bon novillo lors de la novillada mixte d'Almonaster de samedi dernier.

Il a été encasté et brave. Il n'a jamais ouvert la gueule, il a eu des "pattes" et de la promptitude. Il a terminé son combat au centre de la piste, répondant toujours aux sollicitations du rejoneador.

Bel animal hélas mutilé 
aux cornes, rejoneo oblige ...

Dans les capes des subalternes, on a pu voir qu'il humiliait, qu'il mettait la tête bien en bas et avait una charge très longue qui transmettait de l'émotion.

Caste, humiliation, rythme et transmission
dans les capes des subalternes

Beaucoup d'endurance aussi et un rythme de grande qualité dans sa course.

Gueule fermée jusqu'au final

En résumé, un très bon novillo que l'on aurait aimé voir lidier à pied.

Il était le fils du semental Chacha et de la vache Juliana (la nº 210) et le frère d'un autre Julián, dont la dépouille avait été honorée d'un tour d'honneur à Tobarra en 2017.

Une belle lignée à suivre ...

lundi 5 août 2019

Victor Mendes et Fabrice Torrito



Plus de trente ans séparent ces deux photos.

A Palavas, avant une corrida avec Nimeño et El Soro, le jeune aficionado Fabrice Torrito demande timidement au portuguais Victor Mendes de poser avec lui.

A Alès, après la corrida d'Albaserrada, le même Victor Mendes demande au jeune aficionado devenu Mayoral si je pouvais inviter son tout jeune protégé Tomás Bastos (déjà vu d'ailleurs au festival de la saison dernière) à toréer à Mirandilla ...

samedi 3 août 2019

Un Albaserrada à Almonaster la Real



La ganadería et son Mayoral continuent de découvrir l'Andalousie profonde ...

Encore un novillo d'Albaserrada pour le rejoneador Ferrer Martín pour Almonaster la Real, province de Huelva le prochain 10 août.

Ce ne sont pas des arènes de première catégorie, mais quel cadre! Elles se trouvent intégrées dans l'ancienne Mosquée du village.


jeudi 1 août 2019

Mirandilla et Rugby

François Moncla et le Mayoral
(il y a plus de quinze ans)
Il y a une quinzaine d'années j'avais reçu à Mirandilla, François Moncla, figure du rugby français.

Originaire des Pyrénées-Atlantiques, ce troisième ligne aile fut international à plus de trente reprises, dont dix-huit fois comme capitaine. 

Il a gagné trois Tournois des Cinq nations et fut champion de France avec le Racing Club en 1959 et la Section Paloise en 1964. 

Il reçut l'Oscar du journal Midi-Olympique au meilleur joueur français du championnat en 1960.

Homme de gauche engagé, il s'est manifesté publiquement contre l'Apartheid en Afrique du Sud lors de la victoire de l'équipe de France à Johannesburg en 1958.
François Moncla "a hombros", comme un torero,
après le dernier titre de Champion de
France de la Section Paloise