lundi 18 janvier 2021

Albaserrada invite les 6 finalistes à un tentadero à Mirandilla

Les six novilleros et JC le picador entourent Maruchi, Tomás et Fabrice


Maruchi la ganadera et son mayoral Fabrice ont invité à un tentadero à Mirandilla les six finalistes du concours de novillades. En attendant la date définitive de cette grande finale, les novilleros on pu parfaire leur préparation avec les vaches d'Albaserrada, toujours conseillés par le maestro Tomás Campuzano.

Rafael Camino

Manuel Osuna



Diego Vázquez

José María Rosado

Mariscal Ruiz

Daniel Fernández

samedi 16 janvier 2021

La finale des triomphateurs de Mirandilla reportée ...






















LES NOUVELLES RESTRICTIONS SANITAIRES DICTÉES PAR LE GOUVERNEMENT D'ANDALOUSIE S'APPLIQUANT FINALEMENT DÈS AUJOURD'HUI À MINUIT, IL EST IMPOSSIBLE D'ORGANISER LA FINALE DES "TRIOMPHATEURS" PRÉVUE DEMAIN DIMANCHE 17 JANVIER À LA FINCA MIRANDILLA. CET ÉVÉNEMENT EST DONC REPORTÉ JUSQU'À NOUVEL ORDRE ..

vendredi 15 janvier 2021

Les novillos d'Albaserrada pour la finale de dimanche à Mirandilla (2)

 POUR LES 2 BECERRISTAS 

JOROBADO, nº2, negro meano, né en mars 2018


JEREZANO, nº5, negro mulato chorreado, né en mars 2019


Les novillos d'Albaserrada pour la finale de dimanche à Mirandilla (1)

POUR LES 4 NOVILLEROS 

EXTRAÑADO, nº26, negro bragado corrido jirón
listón calzado coletero, ne en octobre 2017

HABILIDOSO, nº27, negro, né en novembre 2017




DIESTRO, nº31, negro bragado meano lista en el pecho
codillero, né en janvier 2018



JARANDILLO, nº44, negro mulato, né en mars 2018

 

jeudi 14 janvier 2021

La gran final de Mirandilla se adelanta al 17 de noviembre


Anticipando el anuncio del Gobierno de Andalucía de este viernes que va con toda seguridad restringir la movilidad entre Provincias de Andalucía a partir del lunes que viene, los organizadores de "Las raíces del toreo" se ven obligados a adelantar la gran final a este domingo 17 de enero a las 11h00 en la Finca Mirandilla.

mardi 5 janvier 2021

Perdrix rouges à Mirandilla

Grace à l'élevage du taureau de combat par l'homme afin de le faire finalement combattre dans une arène, un écosystème très riche est maintenu. Entre la France, l'Espagne, le Portugal, ainsi que l'Amérique latine, ce sont des centaines de milliers d'hectares qui sont sauvegardées.

Et qui dit écosystème, dit faune. Pour preuve ces trois perdrix rouges (Alectoris Rufa) surprises ce matin à Mirandilla. Elles peuvent remercier le taureau de combat et donc la corrida d'exister ...