mardi 3 décembre 2019

Et IDEAL fut gracié!


Samedi 30 novembre, vers 14h00, le dernier novillo/toro d'Albaserrada IDEAL, lidié par Francisco José PALAZÓN lors du Festival de Mirandilla, fut gracié pour ses qualités exceptionnelles.


IDEAL dans la muleta de Palazón
Rythme, fond et endurance furent
ses principales vertues

Fixité, promptitude et
gueule fermée jusqu'au bout

Après les soins prodigués par le Mayoral Fabrice Torrito, et deux jours de tranquillité dans les corrals, il est retourné dans le campo de la dehesa de Mirandilla.


IDEAL montra une grande noblesse
pendant les soins du Mayoral,
signe évident  de bravoure
Fils du semental DESDICHADO et de la vache IDEAL, il était l'un des derniers représentants d'une très ancienne lignée d'Albaserrada.

Les plus anciens afcionados présents à Mirandilla ont immédiatement retrouvé la morphologie et la façon de charger de l'amimal le plus important étant né à Mirandilla ... LABORIOSO grâcié lui en 1965 à la Maestranza de Séville!

Encore quelques semaines de repos
bien mérité au campo et IDEAL
débutera son labeur comme semental

jeudi 28 novembre 2019

Mirandilla et Fútbol


Ce match de foot entre les amis de Fabrice (Nîmes, Beaucaire, Montpellier, ...) et les "sévillans" (Aznalcollar, Espartinas, Gerena, ...) doit en être à sa 25º édition, plus ou moins (à vérifier)!

Il marque traditionnellement l'ouverture des journées de partage et de transmission autour du TORO, d'abord à La Calera et depuis 20 ans à Mirandilla.

2019 n'a pas dérogé à l'histoire. Un bon match de "balompié" à Gerena, avec une victoire 5-2 des locaux (les français ont eu le détail de bonne éducation de laisser ganer les amphitryons ...). 

Mais surtout une troisième mi-temps de haut-niveau (là personne ne gagne les français) à la Casa Pedro où les premières chansons d'amitié ont raisonné.

UN AÑO MÁS!

mardi 26 novembre 2019

La vision d'Alex Blanco sur les JTA de Mirandilla


Ci-dessous, le reportage photos d'Alexandre Blanco du 1º volet des JTA 2019 à Mirandilla les 8 et 9 novembre (reportages complets sur : facebook.com/alexblanco672)

samedi 23 novembre 2019

Programme du 2º volet des JTA 2019 à Mirandilla


Vendredi 29 et samedi 30 novembre aura lieu le deuxième volet des Journées Torrito Afición 2019 à la Finca Mirandilla.


Vendredi 29 novembre :

Photo Alexandre Blanco
Samedi 30 novembre :

* à partir de 12h00
* 1 vache et 4 novillos d'Albaserrada (voir cartel)
* tapas et boissons
* capea de 2 vachettes
* flamenquito avec le groupe Acordes
* tarif : 10 €








Il est obligatoire de s'inscrire au mail :


torisabel@hotmail.com

* à partir de 8h00
* petit-déjeuner
* ferrade (marquage) de 30 veaux
* visite de la ganadería en remorques
* tentadero, avec tienta, retiente et capea
* apéritif
* traditionnel cocido
* tarif : 40 €









jeudi 21 novembre 2019

Le ressenti de Laura


Laura, de profession gendarme à Bordeaux, a participé à ses premières Journées Torrito Afición à Mirandilla. Voici son ressenti :

"Me laissant porter au cœur de l’Andalousie et de sa culture, j’ai été amenée à franchir les portes de la Finca de Mirandilla : un lieu magique.



Jamais je n’aurais imaginé y revenir avec de tels souvenirs.
Il faut dire que l’accueil y est exceptionnel et les discussions toutes aussi passionnées les unes que les autres, que l’on soit novice ou déjà averti, chaque seconde nous enrichit.

Avant d’y passer la journée je ne sais pas trop à quoi m’attendre : on me parle de ferrade, marquage, tienta. On en discute déjà entre nous « Si je peux, je teste le marquage » j’entends dire. Pour ma part je reste sur la réserve. J’y vais, j’observe et ne me prononce pas dans l’immédiat.

Puis on y est : on en prend plein les yeux, tous les sens en éveil : les odeurs, les sons, les couleurs du soleil qui se lève gentiment sur la Finca.

Les jeunes taureaux sont acheminés jusqu’au corral où la ferrade commence à se préparer. Je me promène juste au dessus d’eux et c’est la première fois que je peux observer ces nobles animaux de si près.

L’ambiance change de dynamique dès l’arrivée du vétérinaire : le marquage commence. Je ne peux pas décrire aussi fidèlement ce que j’ai ressenti et vécu à cet instant mais c’était grandiose, magique. Après quelques minutes je veux descendre et vivre cela de plus près encore. Et puis on me pose la question : « tu veux marquer ? » Oui, sans hésitation cette fois !




C’est un beau moment à partager dans cette effervescence. Je ne l’oublierai pas. J’ai conscience d’avoir vécu une matinée privilégiée et unique.

Un peu plus tard nous partons visiter une partie de cet immense campo et découvrir les taureaux de l’élevage, puis on assiste à la Tienta. On en apprend un peu plus sur les bêtes, leurs caractères, leurs qualités et la façon dont l’élevage fonctionne. 



On y sent tout le cœur que  met Fabrice, car aucun doute : il aime ses animaux.

Le lendemain jour de la Fiesta Campera, on me propose d’être assesseur, mais je me retrouve finalement à présider dans la Cerca de los Franceses. Une opportunité unique, mais à laquelle je n’ai pas été préparée. 


Pas très à l’aise face à cette responsabilité soudaine. S’agit-il d’une fête de village, ou faut-il prendre cet événement tauromachique avec tout le sérieux que la corrida impose ? 
Je me laisse guider par mes assesseurs andalous,et apprécie ce moment dont je garde un souvenir inoubliable, consciente des enjeux d’une telle journée pour l’élevage.

Ce fut deux journées formidables, autant d’un point de vue tauromachique qu’humain.

Je sais la chance que j’ai pu avoir de vivre ses instants. Alors merci Mayoral. Merci pour ce bel événement, merci pour ta disponibilité, répondant à tout moment à chaque question, qu’elles soient individuelles ou collectives, elles ont été nombreuses tant tu as su transmettre ta passion.

De beaux moments de vie, de partage, d’amitié dans un univers complexe mais envoûtant." Laura.