mercredi 26 juillet 2017

Les novillos pour Riscle (I)


La date approche inéxorablement. Ce sera le samedi 5 août, à 18 heures que les utreros du Marquis d'Albaserrada fouleront le sable des arènes gersoises de Riscle.

Le mayoral Fabrice Torrito vous présente les huit novillos prétendus.

Un grand merci aux photographes taurins :



Helvético. Nº 33. Colorado bragado.
3 ans et 9 mois

(Photo Mirandilla)

Hermético. Nº 19. Negro bragado corrido.
3 ans et 7 mois et demi

(Photo Raúl Castro)

Jorobado. Nº 41. Negro listón.
3 ans et 6 mois

(Photo Raúl Castro)

Jardinero. Nº 37. Negro.
3 ans et 8 mois et demi
(Photo Isma Sánchez)

lundi 24 juillet 2017

Défis d'éleveurs à Tarazona



Il est rassurant de voir que des arènes espagnoles normalement peu habituées à la mouvance toriste affichent clairement ce choix aujourd'hui.

C'est le cas de Tarazona de la Mancha (Albacete) qui pour fêter ses 160 ans d'existence annonce une féria axée sur le toro/toro.

Deux défis d'éleveurs (3 taureaux chacun) sont proposés. Le 26 août, Conde de la Maza et Marqués de Albaserrara et le 27, Cebada Gago et Dolores Aguirre.

Pour la corrida d'Albaserrada, les trois maestros à l'affiche sont Eugenio de Mora, vétéran torero de Tolède qui avec 20 ans d'alternative devrait faire un bon chef de lidia, Octavio Chacón très en forme en ce moment et habitué aux plazas de respect (St Martin, Alès, Vic, Céret, Orthez, ...) et Gomez del Pilar (alternative en 2013) qui avait coupé 4 oreilles au pupilles de Mirandilla à Valera de abajo en 2015.

Eugenio de Mora

Octavio Chacón

Gomez del Pilar



mardi 18 juillet 2017

La novillada de Tobarra a son cartel


Le cartel de la novillada d'Albaserrada de Tobarra (Albacete) pour le 15 août est connu.

Ce seront les novilleros Jose Manuel et Mario Sotos qui affronteront les utreros de Mirandilla.



















Jose Manuel est originaire de Alquerías (Murcia) et a remporté le prix au triomphateur des novillades de Calasparra en 2015.
Jose Manuel





















Mario Sotos est né à Hinojosa (Cuenca) et a donné une vuelta al ruedo très méritée à Las Ventas de Madrid l'an dernier.
Mario Sotos

jeudi 13 juillet 2017

Helvético d'Albaserrada fait la une de la revue TOROS


Si tout se passe comme prévu, ce taureau d'Albaserrada de 5 ans, Helvético, qui fait la une de la revue TOROS n° 2052, sera combattu à Tafalla le 15 août.

La superbe photo est de JotaC et date de l'automne 2016 lorsqu'une représentation de la revue visita Mirandilla

Ce jour-là, et quasiment devant nos yeux impuissants un contentieux entre taureaux mit fin à la vie du n° 20, Descarriado.

Dure loi de la nature sauvage ...


samedi 8 juillet 2017

Robes de mariée à Mirandilla


Devant les arènes de Mirandilla
Un peu de douceur romantique dans l'univers violent des taureaux tempère les esprits!

Margaux Tardits, une jeune créatrice de mode spécialisée en robes de mariée est venue réaliser la séance de "shooting" de sa nouvelle collection 2018 intitulée "Hispalis" à Mirandilla.

Une de ses œuvres a même été baptisée "Mirandilla".

Suerte à l'artiste et plein de bonheur aux futures mariées habillées en Mirandilla.

La création "Mirandilla"

Belle visite pour le
Mayoral d'Albaserrada  ...
 www.margauxtardits.com

mercredi 5 juillet 2017

Albaserrada sur le site "Hierro y divisa"


El hierro Albaserrada en el
 muslo de un utrero para Tobarra
Reportaje completo y galería de fotos :

https://hierroydivisa.wordpress.com/2017/07/02/marques-de-albaserrada/

mardi 4 juillet 2017

La corrida de Tafalla officialisée


Ce sera donc le 15 août, le grand jour des fêtes de Tafalla, que sera lidiée la corrida d'Albaserrada.

Notre fer est un habitué de cette arène de Navarre puisqu'il y a été présent en 1991 (avec le taureau Elevado primé comme meilleur taureau de la féria et toréée par ... Ponce!), 2001 (avec Marc Serrano à l'affiche), 2008 (novillade) et 2013 (un sobrero sur la course de Victorino Martín a qui Joselito Adame a coupé une oreille).

Le cartel est composé de Serafín Marín le matador catalan, "Joselillo" de Valladolid et José Arcila de Colombie.

A noter que le 13 après-midi les taureaux seront "desencajonados" (sortis des caisses) en piste et en public et que le matin du 15 ils seront courus pour le traditionnel encierro.

Serafín Marín salue
le public de Céret
barretina en main

Estocade sincère de Joselillo
à un Cuadri à Céret
José Arcila



samedi 1 juillet 2017

Primoroso et folle avoine

Une fois les novillos et taureaux réservés pour la saison, la préoccupation de l'éleveur est que l'un d'eux s'abîme et ne puisse honorer son combat.

Après avoir extirpé le premier
épi, on aperçoit le second
encore 

dans l'œil

Depuis deux jours, j'observe que Primoroso, le nº 30, a une infection à l'œil droit. Ce matin, le voyant complétement fermé j'avertis le vétérinaire.

Deuxième épi
extrait ...

Bien m'en a pris, car Primoroso avait deux épis de "folle avoine" (avena fatua pour l'ami Chavernac) incrustés dans l'œil et avoir retardé l'intervention aurait pu lui être fatal et faire perdre la vision!

Folle avoine, une des principales
adventices des grandes cultures.

mercredi 28 juin 2017

Les courses 2017 d'Albaserrada


Arènes couvertes de Tobarra

En l'attente de connaître quelques toreros, toutes les courses, novilladas et corridas prévues pour 2017 sont officielles pour Albaserrada.

5 août, Novillade piquée de Riscle (Gers). Juan Carlos Benítez, David Garzón et Cristobal Reyes
15 août, Corrida de Tafalla (Navarra)
15 août. Novillade piquée de Tobarra (Albacete)
26 août. Défi d'éleveurs entre Albaserrada et Conde de la Maza (3 taureaux chacun) à Tarazona de la Mancha (Albacete)
4 septembre. Novillade piquée d'Arganda del Rey (Madrid). Fernando Flores, Juanito et Pablo Mora

A noter qu'à Tafalla et à Arganda, les bêtes seront courues en encierro le matin.

jeudi 22 juin 2017

Juan Carlos Benítez à Mirandilla


Juan Carlos Benítez entouré
de Maruchi et Fabrice sous

le regard du picador 
JC Domergue

Le troisième novillero qui va affronter les novillos d'Albaserrada à Riscle est lui aussi venu tienter à Mirandilla

Juan Carlos Benítez, originaire de Fuengirola (Málaga) était accompagné de son apoderado Manolo Campuzano.

Habitué de cet élevage, il avait coupé une queue à un eral de la maison il y a deux ans et l'année dernière il avait participé au festival de décembre de Mirandilla.

mardi 20 juin 2017

Cristobal Reyes à Mirandilla


C'est une habitude à Mirandilla : inviter à tienter les novilleros et matadors qui vont affronter les Albaserrada dans la saison. Il s'agit d'un échange de bons procédés qui permet que les lidiadores apprennent à connaître le caractère et le comportement des bêtes de l'élevage.

Cristobal Reyes et Fabrice Torrito

La semaine dernière, c'est Cristobal Reyes qui fut l'invité des ganaderos et de leur Mayoral.

Âgé de 20 ans, ce torero de Jerez de la Frontera fera ses débuts en novillade piquée à Riscle.

Aidé par l'ami Christian Lamoulie, ce garçon très attachant dégage une sincéritié et une envie de devenir torero évidentes.

Suerte!

jeudi 15 juin 2017

Affiche définitive pour Riscle



Des erreurs apparaissaient sur l'affiche mise en ligne sur ce blog il y a 15 jours.
Ci-dessous l'affiche définitive avec les renseignements corrects.

lundi 12 juin 2017

David Garzón à Mirandilla


Une fois officialisé le cartel des 3 novilleros pour la course de Riscle, le Mayoral Fabrice Torrito a tenu à inviter à tienter le premier d'entre-eux. 

David Garzón entouré de Maruchi et
Fabrice aprés le tentadero
Il s'agit par ordre d'ancienneté de David Garzón, novillero hispano-écuatorien qui vit à Madrid.

Il est le fils d'Enrique Garzón, le valet d'épés d'Uceda Leal.

Habitué aux élevages "durs", il s'est forgé comme torero dans les villages de la vallée de la peur (el valle del terror) et ses taureaux impossibles ...

Cenicientos par exemple l'a vu triompher la saison dernière.

mardi 6 juin 2017

Cartel officiel de la novillade de Riscle


Les organisateurs de la novillade de Riscle ont rendu officiel l'affiche des trois novilleros qui affronteront les Albaserradas le prochain 5 août.

David Garzón, un habitué du circuit des courses "dures" sera le chef de lidia, Juan Carlos Benitez que l'on a vu à son avantage au Festival de Mirandilla et Cristobal Reyes qui fera ses débuts avec picadors.

Nous reviendrons sur ces trois espoirs de la tauromachie.

mercredi 24 mai 2017

Les fils d'Aturdido et Aceitunito à Riscle

Alors que les organisateurs de la novillade de Riscle du prochain 5 août réfléchissent au cartel de toreros qui affronteront les utreros d'Albaserrada, je vous propose une photo actuelle d'Aturdido (le nº 1) le premier semental d'Isaías et Tulio Vazquez grâce à qui le sang García Pedrajas a été réintroduit en 2011 à Mirandilla.

Déjà 6 ans que cet apport a été effectué et les membres de l'Association Torrito Afición, qui a financé cet investissement, peuvent être fiers de voir que cet effort n'a pas été vain. Avec son frère Aceitunito (le nº 15) ce semental est  le géniteur des novillos qui seront combattus dans la Cité de l'Adour-Gersoise

Aturdido, le semental nº1 défie
l'objectif du photographe  taurin
Raúl Castro dont le reportage sera 

mis en ligne sous peu : 
(toroenelcampo1.blospot.com.es)

lundi 15 mai 2017

Séjour à Riscle


Programme du week-end à Riscle (Gers) du Club Torrito Afición en collaboration avec Col y Toros :

Samedi 5 août :

Départ à 5h00 en co-voiturage (rendez-vous au péage Nîmes-Ouest)
Novillade sans picadors à 11h00 (4 becerros de la ganadería du Lartet)
Apéritif er repas de l'afición à 13h00









Hortezuelo, le nº 28,
le regard tourné vers Riscle



Novillade piquée du Marquis d'Albaserrada à 16h30
Soirée libre au campo de féria
Nuit à l'internat du Collège (4 personnes/chambre en lits séparés)



Dimanche 6 août :

Petit-déjeuner dans Riscle
Départ 9h30 pour une journée/découverte d'un élevage de vaches landaises (ganadería de Buros, chez Jean Barrère à Escalans)
Visite, animations et repas
Retour vers Nîmes dans l'après-midi

Coût du séjour : 160 € (ce prix ne comprend pas le repas du samedi soir ni le petit-déjeuner du dimanche)

Réservation par mail avant le 1º juillet à l'adresse :

antho.crouzet@hotmail.fr

Un acompte de 80 € sera demandé pour valider l'inscription.

En espérant vous retrouver nombreux pour aller soutenir notre Mayoral et les nouveaux produits "Pedrajas" d'Albaserrada.

Cordialement.

Le Président, Anthony Crouzet.

jeudi 11 mai 2017

Mirandilla sur TV5 Monde



Après la déception du reportage de TF1 qui avait complétement contourné le sujet de la corridaune belle surpise avec une approche honnête et objective des difficultés d'un élevage de taureaux de combat aujourd'hui en Andalousie.

Coproduite par RAI 3 et Frances Télévisions, diffusée sur FR3 Corse Via Stella et TV5 Monde (Les Carnets de Méditerraneo), cette émission offre une image assez vraie du quotidien de Mirandilla avec ses taureaux et son tourisme.

Un grand merci au journaliste François Tortos, au caméraman Franck Rombaldi et à la monteuse Vanessa Culioli qui, mises à part les quelques imprécisions ou erreurs normales pour des néophytes, ont permis aux différents acteurs de la tauromachie (éleveur, mayoral, matador) de s'exprimer sans censure.

Pour voir l'intégralité du reportage, cliquer sur le lien suivant (de la minute 15 à la minute 23) :

https://www.youtube.com/watch?v=ETfK_R1DxhU&list=PLRgNIbJMwlAmqUteDVWKBrtq5LoZHERNu&index=8

dimanche 7 mai 2017

Un tío de Marqués de Albaserrada


Un avant goût du reportage réalisé à Mirandilla par Isma Sánchez Carrasco ...

Helvético, nº7, de 5 ans et demi ...

dimanche 30 avril 2017

La esencia del toro


Le photographe taurin Isma Sánchez (http://laesenciadeltoro.blogspot.com) nous a rendu visite. 

A suivre la semaine prochaine un superbe reportage des exemplaires d'Albaserrada pour cette saison.

Isma qui capte le regard menaçant
d'un novillo d'Albaserrada

dimanche 23 avril 2017

La corrida d'Albaserrada que Manolete ne toréa jamais ...


Le 3 septembre 1947, comme l'indique l'affiche ci-dessous, le grand Manuel Rodriguez Manolete devait affronter des Albaserrada à Mérida en Estrémadure.

Quelques jours auparavant, le 28 août, Islero un taureau de Miura empêcha cette rencontre ...

La corrida d'Albaserrada que Manolete
ne toréa jamais ...

jeudi 20 avril 2017

Aficionados de Tafalla en Mirandilla


Que alegría recibir a aficionados españoles en Mirandilla. La familia Ayesa Izco de Tafalla nos visitó al completo (3 generaciones) la semana pasada.

Corredores de encierros (como buenos navarros), comentamos las cornadas que infligieron los Albaserradas en sus calles en varias ocasiones.

Además recordamos a Elevado un gran toro de Mirandilla que ganó el premio al toro más bravo en Tafalla en el 91 y permitió a un joven Enrique Ponce proclamarse triunfador.

Ojala vuelvan pronto los Albaserradas en Tafalla ...

La familia al completo con la ganadera y el mayoral.
En las manos de una nieta, el trofeo/recuerdo
de la visita del club taurino tafallés
en Mirandilla en el 88

Para leer el artículo y ver las fotos :

jeudi 13 avril 2017

Le rugbyman Sylvain Marconnet à Mirandilla


Sylvain Marconnet, ancien pilier gauche (ou droit) de Grenoble, du Stade Français et de Biarritz, sélectionné à 84 reprises en équipe de France, a visité aujourd'hui en compagnie de son épouse Sylvia, la Finca Mirandilla.

Témoin d'une féroce bagarre entre novillos, l'entendre commenter, impressionné, "les all blacks à côté de ça, c'est de la gnognotte" me rappelle, si besoin était, que nous élevons un animal sauvage vraiment unique!

Rugby et Tauromachie, que de valeurs en commun ...

vendredi 7 avril 2017

Assemblée Générale Torrito Afición


Le 3 mars dernier, l'association a organisé sa traditionnelle soirée hivernale nîmoise à la bodéga de nos amis de COL Y TOROS où Fabrice était venu accompagné de Grégorio Arias, figure de Gerena.

Ghislain et Anthony aux cartes de membres

La soirée a débuté par l'A.G. de l'association qui n'avait pu se dérouler à Mirandilla. Après avoir rappelé les actions organisées par l'association ou auxquelles elle a participé en 2016, Fabrice nous a fait un bilan sur les sorties de la ganadería au cours de cette même année. Bilan très positif qui devrait permettre une augmentation sensible du nombre de courses pour cette temporada.





Toujours du monde ... au comptoir.

Cette année, l'association organisera un week-end à Riscle le 5 et 6 août et les journées de Torrito Aficion en fin d'année. Il est fort probable que des covoiturages s'organisent pour aller voir les courses du Marquis d'Albaserrada au cours de l'année.

La situation financière de l'association est saine ce qui nous permet d'envisager la réalisation de beaux projets pour l'avenir.

A l'issue de l'A.G., et en présence des organisateurs d'Aignan, COL Y TOROS a remis à Fabrice un cadre en l'honneur d'Esclavo, toro honoré d'une vuelta lors de la corrida de Pâques d'Aignan, et l'association lui a offert le frontal naturalisé de ce même toro.

Le frontal d'Esclavo
avec ses ...

2 oreilles!

Après une pause durant laquelle nous avons pu déguster l'excellente estouffade de toro d'Albaserrada préparée par Arlette et autres Tapas, nous avons poursuivi la soirée par une conférence présentée par Grégorio et Fabrice sur la très riche histoire taurine de Gerena.









Ils nous ont rappelé la place importante de la tauromachie dans la vie du village, avec plus d'une dizaine de ganaderías qui ont pâturé ou pâturent encore sur la commune, de nombreux picadores, banderilleros, novilleros, ou matadors. Par contre, chose étrange, Gerena n'a plus d'arènes aujourd'hui. D'où l'idée de Fabrice, suite à l'essai concluant du Festival pour les journées de Torrito Aficion de décembre, de construire des gradins dans la Cerca de los Franceses, pour en faire peut être la future arène officielle du village.

Anciennes gloires du Col
Ganaguier, Diaz et Torrito

L'association trouve dans ce projet un bel objectif pour les prochaines années et va mettre tout en œuvre pour le réaliser.

Pour remercier Grégorio de sa venue, le club a été heureux de lui offrir un superbe cadre des arènes de Nîmes et de la statue de Nimeño pour sa célèbre bodéga " El Sombrero".







Histoire de la Tauromachie à Gerena
avec Gregorio Arías del Sombrero
Enfin, pour conclure la soirée, nous avons accueilli les organisateurs de Riscle qui nous ont présenté leur journée taurine du samedi 5 août prochain. Ils ont fait confiance à Fabrice pour la novillade piquée du samedi après-midi où nous pourrons voir les produits issus du rafraîchissement apporté par les 2 Tulios que l'association a aidé à acheter. 


Le club organisera conjointement avec COL Y TOROS, un week-end dont vous recevrez sous peu le programme et les modalités d'inscription.



Les organisateurs de Riscle,
François Daroux et Pascal Coomans

Cette belle soirée d'aficion s'est terminée autour de quelques verres de vin et par le tirage au sort de la tombola qui a permis à une membre de l'association de gagner le tableau offert par le peintre Jean-Luc Garcia.


L'œuvre de García créée
pendant la corrida d'Aignan
de l'année dernière

lundi 3 avril 2017

Charla/coloquio del Mayoral en Pamplona

FABRICE TORRITO Y EL VOLVER A EMPEZAR DE 

M. DE ALBASERRADA  (por Koldo Larrea de Toros en Navarra)
El solemne momento del pañuelico por Emilio García San Miguel, socio de honor del club. De fondo Hatero en su puya interminable de 8 minutos en 1982.


El Presidente Juan Ignacio Ganuza entrega al Mayoral una camiseta del Osasuna, firmada por los jugadores.

El polifacético mayoral francés ofreció una charla en el Club Taurino de Pamplona.

Fabrice Torrito, mayoral de la ganadería del Marqués de Albaserrada, desgranó el jueves pasado en el Club Taurino de Pamplona los planes de de recuperación de esta prestigiosa vacada de bravo. El polifacético francés fue presentado por el veterano aficionado Emilio García San Miguel –socio de honor de la entidad pamplonesa-, quien explicó cómo comenzó la relación de esta ganadería con el taurino pamplonés.
Torrito remarcó el esfuerzo que se está realizando en la finca Mirandilla para volver a situar este hierro en el lugar que le corresponde y aseguró que todo pasa por volver a introducir el encaste Pedrajas, vía Isaías y Tulio Vázquez y Guardiola (Yerbabuena).
“No busco el toro colaborador ni el toro artista, sino el toro fiero y encastado al que hay que someter primero para luego poderle torear”, explicó el mayoral.
El famoso toro Laborioso protagonizó una parte de la charla, un ejemplar que fue indultado en Sevilla en la década de los 60 y que se convirtió en el toro más importante de la ganadería. De padre Veragüeño (vía Domecq)  y madre Isaías y Tulio,  se coronó como semental de la ganadería durante más diez años.
En Mirandilla siempre se seleccionó buscando la rama Isaías y Tulio, pues era lo que gustaba y funcionaba. Sin embargo, hubo que refrescar ante la consanguinidad y se hizo con reses de Marqués de Domecq. Sin embargo, desde la llegada del francés, allá por el año 2000, se retomó el rumbo. Su deseo era re equilibrar lo del marqués. Y para ello introdujo dos sementales de Isaías y Tulio Vázquez, Aceitunito y Aturdido, que son los que ahora mismo padrean. Años más tarde entraron 2 sementales de Yerbabuena.
La ganadería Marqués de Albaserrada ha lidiado ocho años en Pamplona y un total de 46 toros, desde su debut en 1919. Ha conseguido dos premios Feria del Toro a la corrida más completa y dos trofeos Carriquiri al toro más bravo del ciclo. Concretamente, fueron los siguientes:
Feria del Toro.
+ 1979. Encierro lidiado el 15 de julio por Joaquín Bernadó, Frascuelo y Justo Benítez.
+ 1980. Encierro lidiado el 14 de julio por Joaquín Bernadó, Paco Alcalde y José Nelo “Morenito de Maracay”.
Carriquiri.
+ 1979“Revoltoso”, número 21, negro, de 545 kilos, lidiado en quinto lugar en la corrida celebrada el 15 de julio. Le correspondió a Carlos Escolar “Frascuelo”, quien, tras matarlo, dio la vuelta al ruedo.
+ 1982“Hatero”, número 34, de 517 kilos, lidiado en tercer lugar en la corrida celebrada el 8 de julio. Le correspondió a Jorge Gutiérrez, quien, tras matarlo, recibió el silencio del público.

mercredi 29 mars 2017

La revue "Aplausos" à Mirandilla


Dans son numéro 2.061 du 27 mars Aplausos sort un reportage de 4 pages sur les Albaserrada.

Cela faisait 14 ans que la revue ne visitait Mirandilla!

Texte d'Antonio Girol. Photos d'Arjona.