mercredi 19 juin 2019

Le Midi-Libre et la corrida d'Alès


Laurent Gutting du quotidien Le Midi-Libre a suivi de près la Féria d'Alès

Articles du samedi 1º (avant la corrida) et dimanche 2 juin (après la course) :






lundi 17 juin 2019

Un Albaserrada à Hinojos


Après l'euphorie d'Alès, triste retour à la réalité du marché taurin espagnol. Un novillo d'Albaserrada sera lidié ce samedi 22 juin Hinojos (Huelva) par le rejoneador Ferrer Martín!

jeudi 13 juin 2019

Vidéo de la lidia de Gavilán le 3º Albaserrada d'Alès


Grâce à la caméra d'Agnès Peronnet de la chaîne FERIA TV, revivez la lidia complète de Gavilán, le troisième Albaserrada :


mercredi 12 juin 2019

Gavilán, le 3º Albaserrada d'Alès


Dernier taureau de la course. 3º d'Albaserrada. Gavilán, nº 22, negro listón chorreado. Annoncé à 520 kilos. Plutôt 580 kilos!

Sortie : applaudissements. Ne se livre pas.

Capote : répète. Tendance à sortir de la passe.

Picador : 1p/ bon galop. Sort seul. 2p/ ne se livre pas. Met la tête en bas.

Gavilán met la tête en bas
Banderilles : réservé.


Muleta : n'humilie pas. Charge à mi-hauteur. Sur la défensive. Termine la passe donnant un coup de tête violent. Bien le torero. Bonne lidia.
Gueule fermée jusqu'au bout. Fixité. Bonne corne droite. Plus court sur la gauche.
Noblesse.

Estocade en s'engangeant. Oreille à Lamelas. 

Forte ovation au taureau.






lundi 10 juin 2019

Vidéo de la lidia du 2º Albaserrada d'Alès, Jerezano


Grâce à la caméra d'Agnès Peronnet de la chaîne FERIA TV, revivez la sortie et le grand tercio de piques de Jerezano, le second Albaserrada :


dimanche 9 juin 2019

Jerezano, le 2º Albaserrada d'Alès


5º position. JEREZANO, nº11, colorado ojo de perdíz bociblanco botinero. Annoncé à 580 kilos. A donné 355 kilos de poids en carcasse, soit environ 592 kilos en poids vif.

Sortie : ovation tonitruante.

Ovation tonitruante à la
 sortie de Jerezano
(Photo Victoria Bordes)

Capote : met bien la tête.
Met bien la tête dans 
le capote de Palazón
(Photo Pierrick Charmasson)

Tercio de piques : 1ºp/ s'allume sous le châtiment et renverse le groupe équestre après une énorme poussée. Cheval blessé.

Jerezano met les reins.
(Photo Alexandre Blanco)

2ºp/ de loin. Bravissime. Pousse sur 30 mètres. Grosse pique.

Grosse deuxième pique

3ºp/ du centre de la piste. Allégresse.

BRAVISSIME. Public debout. Ovation de gala au taureau et au picador Alberto Parrón.

Ovation de gala à Jerezano et
Alberto Parrón le picador



Banderilles : met bien la tête. Poursuit. Ouvre la gueule. Bon rythme de course.





Faena : montre une grande noblesse. Légers mugissements de brave. Humilie, mais manque de "pétard". L'accouplement taureau/torero n'a lieu que sur quelques passes isolées. L'animal termine éteint.

Mort: très résistant. Se relève trois fois!

Un grand taureau!

Entente sur des passes isolées.
(Photo Alexandre Blanco)

vendredi 7 juin 2019

Vidéo du tercio de piques de Golfo, le 1º Albaserrada d' Alès


Grâce à la caméra d'Agnès Peronnet de la chaîne FERIA TV, revivez le magnifique tercio de piques de Golfo, le 1º Albaserrada d'Alès :


jeudi 6 juin 2019

Golfo, le 1º Albaserrada d'Alès

Sortie altière de Golfo
(Photo Alexandre Blanco)

4º taureau de la course. Golfonº 17, negro bragado meano jirón calcetero coletero. Est annoncé à 550 kilos. Il a donné 365 kilos de carcasse, ce qui correspond plutôt à 600 kilos en vif!

Sortie : applaudissement. Distrait, ne se livre pas.

Golfo s'étire dans le capote
de Marc Serrano
Cape : pèse dans chaque passe. Sur la défensive.

Et Golfo mit les reins

Cheval : 1º pique : renverse le groupe équestre en mettant les reins, avec la seule corne gauche.

Golfo au combat
2º pique : renverse à nouveau. Picador en danger sous la monture. Cheval blessé.

Picador en facheuse posture
(Photo Victoria Bordes)
3º pique : changement de cheval et de picador (le réserve). Golfo pousse.

Encastado, bravo et puissant.

Golfo dans la muleta de Marc Serrano.
(Photo Alexandre Blanco)
Muleta : met la tête en bas. Garde la gueule fermée jusqu'à la fin. Taureau qui se réserve et veut en découdre. Pas d'entente avec le lidiador.

Ovation au taureau.

mercredi 29 mai 2019

Les trois taureaux d'Albaserrada du défi de ganaderías d'Alès


Ce samedi 1º juin, à 17h00 les arènes du Tempéras d'Alès proposent un défi de ganaderías entre Concha y Sierra et Marquis d'Albaserrada.

Voici les photos des trois pensionnaires de Mirandilla (œuvres de William Lucas)

Jerezano, nº 11. Colorado ojos de perdiz bociblanco botinero.
5 ans et 6 mois

Golfo, nº 17. Negro bragado corrido jirón calzado coletero.
5 ans et 5 mois.

Gavilán, nº 22. Negro listón chorreado.
5 ans et sept mois.

lundi 27 mai 2019

El reportaje del programa Tendido Cero de la 2 de tv española sobre la ganadería del Marqués de Albaserrada


El programa Tendido Cero de la segunda española acaba de emitir un reportaje sobre la ganadería del Marqués de Albaserrada.

Cliquer sur le lien pour voir le reportage :

https://www.youtube.com/watch?v=mJvKrpPU66c

samedi 25 mai 2019

Palazón à Mirandilla


Les participants à un
tentadero exigeant


Après Alberto Lamelas et Marc Serrano, c´était au tour du matador d'Alicante Francisco José Palazón d'être invité à se tester face à deux génisses d'Albaserrada.

Il sera lui aussi à l'affiche du défi d'éleveurs du samedi 1º juin à Alès.

Il a dû s'employer à fond face à une première vache d'origine Tulio avec beaucoup de race et a pu se relâcher face à une seconde plus "toréable".

Toreabilité pour la seconde


Un océan de caste ...

Une Pedraja qui en veut ...



jeudi 23 mai 2019

La "Embestida" de Bouillargues à Mirandilla


"La Embestida" avec Maruchi et le Mayoral
après le tentadero avec Palazón
Sous la houlette de leur Président Thierry Allez, les membres du club taurin "La Embestida" de Bouillargues, en route vers la féria de Jerez, ont passé une matinée de campo à Mirandilla.

Thierry Allez, Christophe Cheyron (l'ancien ennemi footballistique
du Mayoral) et Fabrice Torrito parlent de ... toros!

Désireux de participer à l'œuvre de Fabrice Torrito de redonner à l'élevage Albaserrada son lustre d'antan, ils ont placé sur la Cerca de los Franceses un "azulejo" au nom de leur club taurin.


L'azulejo en bonne place!

mardi 21 mai 2019

Billeterie pour Alès



Chers membres, chers amis.

La féria d'Alès approche et avec elle la venue de notre mayoral et des toros du Marquis d'Albaserrada le samedi 1 juin 2019, ainsi qu'une journée complète le dimanche avec une novillada sans picador le matin et une corrida l'après-midi …

A l'issue de la corrida du samedi, nous partagerons le verre de l'amitié avec Fabrice.

Pour les membres de Torrito Aficion et  leurs amis, le prix des places de corrida au 2ème et 3ème rang est de 31 euros au lieu de 58 euros.

La course sera donc un Desafio ganadero avec les Toros de Concha y Sierra et Marqués de Albaserrada pour Marc Serrano, Francisco José Palazón et Alberto Lamelas.

De plus pour l’achat d’une place à la corrida de samedi et d’une place à la corrida du dimanche, vous bénéficierez d’une invitation pour la novillada du dimanche matin. 

Vous pouvez vous inscrire auprès de Mr Crouzet Anthony : antho.crouzet@hotmail.fr ou de  Ghislain DURAND : torritoaficion@gmail.com

La date limite des réservations est fixée le 15 mai.

Nous vous communiquerons les modalité de paiement par retour d'inscription.
Cordialement, le bureau de Torrito Aficion.


-- 
ASSOCIATION TORRITO AFICIONPrésident, Anthony Crouzet
Siège social chez Arlette CHAVANIEU
17 Rue Bec de Lièvre
30 900 NIMES
 http://lescarnetsdumayoral.blogspot.fr/

dimanche 19 mai 2019

La UTAA de Sevilla homenajea a Javier Cortés en Mirandilla

Los miembros de la UTAA Sevilla
autour de Javier Cortés

Los miembros de la Unión Taurina de Abonados y Aficionados (UTAA) de Sevilla, que preside Diego Martínez, han visitado Mirandilla (los novillos y los toros de saca) y presenciado un tentadero llevado a cargo por Javier Cortés.

Han aprovechado la oportunidad para hacer entrega al torero madrileño de un trofeo "como reconocimiento a su lucha constante en su trayectoria profesional".

Diego Martínez entrega el trofeo
a Javier Cortés delante de
Maruchi la ganadera

La reseña du Mayoral
después del tentadero

vendredi 17 mai 2019

Le chef de lidia d'Alès à Mirandilla



Fin de tentadero avec Marc Serrano,
Maruchi et Fabrice






























Habitué de Mirandilla depuis de nombreuses années, Marc Serrano a été le second maestro de l'affiche d'Alès à y être invité à tienter.

Chef de lidia de la corrida du 1º juin il saura à coup sûr gérer à bon escient le bétail d'Albaserrada et de Concha y Sierra.

Une Pedrajas qui veut en découdre ...
Entrega d'une Albaserrada à la pique!

Empaque de Marc Serrano al natural

mercredi 15 mai 2019

Mirandilla sur Tauromaquia Torista

Bel hommage de Luís Sánchez sur le site espagol toriste :






MARQUES DE ALBASERRADA, PEDRAJAS
Mirandilla es la finca madre de los toros del Marqués de Albaserrada. Paredes llenas de historia y sabor añejo, donde predomina y manda el culto al toro íntegro y de verdad como liturgia innegociable.
Allí, se cultivan los últimos anhelos de un aficionado íntegro y cabal, D. Fabrice Torrito, mayoral de la ganadería, que lucha contra el sistema de una forma romántica y fiel.
Esa lucha consiste en volver a poner el encaste Pedrajas en lo más alto, sangre que desde el año 1947 predomina en la ganadería.
En la foto, observamos el tremendo semental con el hierro de la espuela de la mítica ganadería de Isaías y Tulio Vázquez, reserva pura del encaste de García Pedrajas. Majestuoso, serio, altivo, con el orgullo de portar unos genes de un valor incalculable, una sangre histórica que no tiene sitio en el sistema moderno, pero que constituye un verdadero tesoro para nuestro patrimonio.
Esperemos que la simiente transmita la casta clásica de la estirpe a una descendencia que portará el escudo del Marqués y la divisa verde, blanca y encarnada, en esos toros que tienen mercado en la Francia aficionada y que pastan en tierras sevillanas sin manipulaciones ni condones en los pitones. Astifinos, íntegros y terroríficos.
Marqués de Albaserrada, bastión Pedrajeño. Toro para aficionados.
Fotos Photo Aficion (William Lucas)

lundi 13 mai 2019

Rugby et Mirandilla

Romain Dupuis et Fabrice Torrito,
heureux comme un gamin

La tauromachie et le rugby ont clairement de nombreux points communs. Combat, noblesse, puissance, force, respect, classe   ... 

Romain Dupuis, joueur du Rubgy Club Nîmois, a découvert aujourd'hui Mirandilla et les taureaux d'Albaserrada

Installé à Séville professionnellement pour quelques mois il a découvert l'univers magique du taureau dans son élément naturel.

Notre Mayoral, heureux comme un gamin d'augmenter sa collection de maillots sportifs, a reçu celui de l'équipe sénoir du RCN signé des joueurs.

Et quel bonheur de voir un taureau (à côté du crocodile) comme symbole de cette équipe! 

jeudi 9 mai 2019

La caméra de William Lucas à Mirandilla, le rendez-vous annuel


Comme à chaque printemps, William Lucas est venu "observer" les enclos et les taureaux de Mirandilla. Le résultat est encore génial :


Video du reportage photos :


mardi 7 mai 2019

Vaches et lidiador au sommet


Les participants à un tentadero exigeant.
Un éleveur et son mayoral heureux et un
torero ... lessivé.

En vingt ans de tentaderos à Mirandilla, je n'avais jamais vu un torero terminer tant exténué après un test de deux vaches!

Deux vaches d'une sauvagerie rare, et un lidiador au sommet de son physique et de sa technique.
Le tentadero le plus intéressant de mon court sacerdoce de mayoral. Un bonheur en tant qu'aficionado à la caste.

Alberto Lamelas était le premier des trois matadors du cartel d'Alès a être invité à Mirandilla.
Il a été énorme. Il a su ne pas renoncer et finalement dominer, tirer partie et faire "voir" le caractère de deux "lionnes" d'Albaserrada "nouvelle mouture" ...

Le chemin est encore long dans le redressement de cet élevage, mais je commence à sentir depuis quelques mois un frémissement de caste dans le bétail de Pedrajas. Cela manquait énormément. Cela semble arriver ... peu à peu.

La méchanceté des vaches était au rendez-vous et il fallait pour la canaliser un lidiador en parfaite condition physique et mentale. Là où beaucoup auraient plier les trastos (les instruments du matador), Alberto lui a insisté et réussi à endiguer cette vague de tempérament.

Quoiqu'advienne demain, personne ne m'ôtera ce moment de plénitude taurine vécu aujourd'hui ...

Au cheval, une mansa encastada

Typique du Pedrajas,
embestir en se mordant la langue!

Quelle forme d'embestir
dans le capote ...

Une grande vache et
un énorme lidiador