lundi 13 août 2018

La reseña de Paul Hermé sur le site "Torofiesta"

BEAUCAIRE
Accompagnée par le célèbre et traditionnel Chœur des Cigales, la novillada d’Albaserrada, donnée en la présence de la veuve du Marquis, a attiré ce dimanche une entrée conséquente malgré la canicule, que l’on pouvait évaluer a minima à la moitié de l’enceinte.
alb29k
Novillos correctement présentés, astifinos la plupart, mais inégaux de forces et de comportement, certains manquant notamment de bravoure. Plus maniables les 2 et 3.
juan29k
Juanito (silence et saluts) a démarré la séance avec un novillo bien pris les deux fois sous le fer, la seconde rencontre s’avérant plutôt brève. La suite allait rapidement tourner court, le bicho se réservant et finissant arrêté, contraignant Juanito à plier les gaules sans autre forme de procès. Demie tendida. Capoteo appliqué du petit Juan au quatrième qui exécuta une vuelta de campana après deux rencontres. Second tercio à oublier très vite puis alternance de séries aussi dynamiques que marginales, le Portugais soignant le geste, mais se contentant le plus souvent d’opérer sur le voyage. Désarmé sur les adornos avant entière.
tg29k
Tibo Garcia (oreille et saluts) venait suppléer Maxime Solera, effectuant ainsi sa reprise après un long « breack ». Il se fit applaudir sur sa réception allurée par véroniques et après les deux rencontres puis une actuation remarquée de Marc Antoine Romero avec les palos, il brinda à Jérémy Banti une faena commençant sous les meilleurs auspices par doblones soignés. Face à celui qui pouvait être considéré comme le plus maniable, Tibo proposa alors un trasteo agréablement mené sur les deux flancs, conclu par trois quarts après pinchazo. Le quinto, un superbe castaño, fit illusion à sa sortie, mais hélas, il dut faire demi-tour après le premier puyazo pour boiterie. Sortit à sa place un diable qui après deux assauts, se montra avisé et dangereux. Face au danger, Tibo aguanta comme il put, mais il dut rapidement jeter l’éponge, faute d’options. Demie tendida au second envoi.
cal29k
Calerito (saluts et silence) esquissa quelques jolis capotazos avant une pique poussée puis vuelta et changement du tercio sous les protestations. Le Sévillan brinda à Maruchi, la veuve du Marquis, un trasteo appliqué et bien en phase avec les conditions de son opposant constitué par des séries à mi-hauteur sur les deux rives, avant six bernardinas serrées en fin d’exercice. Entière qui aurait pu connaitre un meilleur sort sans la maladresse du puntillero. L’ultime ne sortait pas du meilleur tonneau, sa mansedumbre compliquant la vie des piétons, y compris du lancier qui fit ce qu’il put face aux charges désordonnées du manso dès les capotazos de réception. Avec en prime, plus tard, une quatrième ration après que les clarines eurent retenti ! Second tercio médiocre, brindis au public, vuelta de campana sur le deuxième doblón et séance écourtée après drame de la mésentente manifeste, la volonté de Calerito n’étant pas en cause. Demi-lame.
Le prix au meilleur picador est resté « desierto ».

jeudi 9 août 2018

Les novillos montrés aux corrals


La veille de la novillade de Beaucaire, les partenaires économiques de l'ATB ainsi que les membres des clubs taurins Torrito Afición et Col y Toros ont été invité par l'organisation et le Mayoral à la présentation des bêtes dans les corrals de la ferme de la famille Roland Durand à Mas Thibert.

Une initiative pédagogique qui permet de montrer à l'aficionado les coulisses et les à-côtés du spectacle tauromachique.

Photos Stéphanie Torrito.

Le Mayoral décrit les novillos


Le Président de Torrito Afición
Anthony et le Mayoral

Qui osera accéder aux corrals ...?

La novillade complète


Le Mayoral présente les novillos

mercredi 25 juillet 2018

J de l'embarquement. Les novillos de Beaucaire (IV).


INSÓLITO et HACENDOSO
(Photo David Sanz)
INSÓLITO Nº36. Né en novembre 2014.
Negro, meano.
(Photo David Sanz)

HACENDOSO. Nº38. Né en novembre 2014.
Negro.
(Photo David Sanz)

lundi 23 juillet 2018

J-1. Novillos de Beaucaire (III)


HABILIDOSO. Nº33. Né en janvier 2015.
Negro, bragado, meano.
(Photo Julie Bérard)

HELVÉTICO. Nº35. Né en novembre 2014.
Negro.
(Photo Julie Bérard)

samedi 21 juillet 2018

J-3. Photos des novillos de Beaucaire (II)


BIZCOCHO. Nº25. Né en janvier 2015.
Negro, bragado corrido, bizco del pitón izquierdo.
(Photo David Sanz)

FERVOROSO. Nº27. Né en janvier 2015.
Negro.
(Photo David Sanz)

jeudi 19 juillet 2018

J-5. Photos des novillos de Beaucaire (I)


ILUSO. Nº10. Né en janvier 2015.
Robe : negro, mulato, chorreado, listón, 
bragado corrido, coletero, jirón, calcetero
(Photo Isma Sánchez)

ALMEJITO. Nº13. Né en janvier 2015.
Colorado, bragado, meano, jirón, 
ojo de perdíz, bociblanco
(Photo Isma Sánchez)

lundi 16 juillet 2018

J-10 de l'embarquement des novillos de Beaucaire


A 10 jours de l'embarquement des novillos d'Albaserrada pour Beaucaire, il semblerait qu'il n'y a plus grand chose à faire.

Pourtant, le Mayoral va s'attacher à vérifier moult détails dans l'enclos qui peuvent avoir leur importance sur le comportement des bêtes ...

C'est ça le BIEN ÊTRE ANIMAL ...

Tous les chardons ont été broyé pour éviter
aux novillos une possible blessure à l'œil

Bien en place le grattoir qui atténue les démangeaisons 
et  répartit un produit anti-mouches sur les animaux

Pienso naturel (avoine et féverolles)
en quantité suffisante


Bloc de sels mineraux à lécher
L'épouvantail qui surveille le groupe et 
éloigne les pigeons (nous y reviendrons)


Abreuvoir nettoyé et repeint.
Eau limpide

lundi 9 juillet 2018

Tourisme taurin à Mirandilla


Profitant des moyens professionnels de la Société qui a produit les images de la novillade de Beaucaire, Mirandilla a créé une video de promotion de son activité de tourisme taurin.



mercredi 4 juillet 2018

Le braillement des veaux


Lors des vaccinations d'été, la mayoral en profite pour effectuer le démérage (sevrage). Après avoir passés 9 mois (pour les plus vieux) sous leurs mères, les veaux et les vaches sont définitivement séparés.

Il est important de les éloigner physiquement au maximum car le traumatisme est terrible.
Immanquablement, on retrouve au petit matin des veaux qui ont réussi à retrouver leur mère et inversement, malgré clôtures et distance ...

À Mirandilla, pendant deux jours et deux nuits, la quiétude du campo est dérangée par un concert de beuglements causés par cette séparation obligatoire mais toujours bouleversante!

Puis le passage du temps aura son inéxorable conséquence. La nature reprendra ses règles implacables. La mère n'aura plus de montée de lait et finira, résignée, à oublier son veau. Celui-ci assumera alors cette nouvelle existence, sans la rassurante protection de sa progénitrice. Son émancipation vers la bavoure vient de s'initier ...



samedi 30 juin 2018

Faenas de saneamiento


Dures journées de saneamiento à Mirandilla en ce début d'été. Prise de sang, test de tuberculose, déparasitage, pose de boucles, sevrage, ... Près de quatre cents têtes de bétail à passer à deux reprises en couloir de contention!
Stress pour les bêtes et pour le Mayoral ...

Vue d'ensemble des corrals sous l'œil
vigilant de Chico dans son
attitude favorite : l'immobilisme ...

Javi, Ivan et le vétérinaire

Le stress des vaches

Prise de sang sous la queue

Les corrals de Mirandilla

Le repos de Carbonero

Poussière

mardi 26 juin 2018

Rafael de Paula à Mirandilla

Le Mayoral impressionné
par le charisme du Maestro

Il existe des matadors dont l'aura inspire respect chez l'aficionado, même le plus exigeant. Le Maestro Rafael de Paula en est indéniablement un exemple.

Accompagnant Oliva Soto, gitan d'origine lui aussi, il nous a fait le plaisir d'une visite à Mirandilla lors d'un récent tentadero.

Oliva Soto après
le tentadero


N'ayant pas souvent croisé les taureaux d'Albaserrada, nous avons pourtant évoqué une novillade à Antequera en 1960 où le divin gitan y coupa trois trophées!



Un cartel en anglais (approximatif ...) annonçait même l'événement.




Un azulejo dans le patio du cortijo remémore (avec une erreur d'année) cette rencontre historique "à contre style" ...


La temporada fut celle de 1960
et non de 1961!

lundi 18 juin 2018

Maxime Solera à Mirandilla


Il manquait le troisième novillero du cartel de Beaucaire. C'est chose faite. Maxime Solera, le provençal installé en Catalogne, est venu tienter chez Albaserrada.

Deux vaches exigeantes lui ont permis de parfaire sa préparation. La première, très complète, était une sœur (de mère) d'un des novillos de la course et la seconde, très encastée, sœur aussi (de père) d'un autre des novillos ... Espoir!

Faire l'avion ...

Allégresse à la pique

Un "natural" profond

Sourires d'aprés bon tentadero ...

mercredi 6 juin 2018

Les photos d'Isma Sánchez


Il fait partie des fidèles de l'élevage Albaserrada
Isma Sánchez est un fabuleux photographe de taureaux au campo.
Début mai, il nous a fait le plaisir de passer par Mirandilla
Le résultat est merveilleux. 
Il sait choisir la meilleure époque des pâturages gras et de la vipérine violette ...

Dans l'enclos de la novillade
de Beaucaire, Isma

Sait être patient ...

Cliquez sur le document ci-dessous :

dimanche 3 juin 2018

L'affiche artistique de Beaucaire

Ci-dessous, l'affiche définitive de la novillada de Beaucaire, œuvre d'Eve André de l'agence Sédicom.
Superbe création artistique qui met en avant ... les novillos.

vendredi 1 juin 2018

Compte rendu de la 9º AG de Torrito Afición à Beaucaire


C’est le 8 mai 2018 à Beaucaire, une fois n’est pas coutume, que s’est tenue la 9ème assemblée générale de l’association Torrito Aficion en présence de Fabrice et d’une quarantaine de membres.

Les membres de l'ATB accueillent
Torrito Afición sur la piste
des arènes de Beaucaire

Accueillis par les membres de l’ATB (Association Taurine Beaucairoise) en fin de matinée, nous avons pu découvrir les arènes de Beaucaire et ses installations, en vue de la prochaine féria qui se tiendra fin juillet où, nous y reviendrons, les pupilles de Fabrice fouleront le sable du coso Beaucairois avec, nous l’espérons le célèbre concert des cigales.

Laurent Giner expliquent comment
seront triés les novillos dans les corrals


La matinée s’est poursuive chez Kamel Saadji au Café des 2G pour l’assemblée générale (que nous remercions pour son accueil sympathique).

Celle-ci commença par le mot de notre Président Anthony Crouzet qui remercie les adhérents de s’être déplacés jusqu’à Beaucaire et d’être toujours présents pour soutenir l’Association et bien sur Fabrice au quotidien.

Le bureau de Torrito Afición avec le Mayoral

Après avoir rappelé les activités de 2017 du club qui ont été :

* la dernière assemblée générale en février chez nos amis de Col y Toros et des représentants des club taurins gersois de Riscle et Aignan ainsi que du généreux Grégorio, figura de Gerena.

* le déplacement de l’association en août pour la feria de Riscle ou les Albaserrada ne sont pas sortis comme Fabrice l’aurait souhaité et comme nous l’aurions voulu.

* des déplacements de certains membres pour les courses de Tarazona de la Mancha, Tafalla, Arganda del Rey...

* les journées Torrito Aficion du 11 novembre et du 2 décembre à Mirandilla avec l’organisation des deux festivals en plein campo au sein de la Cerca de los Franceses, le financement de la location des gradins et qui a vu la grâce du toro Espartero.

Ensuite, Fabrice prit la parole pour nous faire un résumé de la temporada 2017 et des sorties de ses toros à travers les différentes courses. Tout d’abord, la novillade de Riscle, ou après une montée en puissance depuis Saint-Gilles en 2012, Rieumes en 2013, Vergèze en 2014 et Aignan en 2016, un petit coup d’arrêt dans la progression de la ganaderia mais malgré cela, encore une fois, les organisateur français vont lui faire confiance pour les fêtes de la Madeleine avec une novillade le dimanche 29 Juillet 2018.

Notre mayoral s’attardera sur les courses de Tafalla avec des les particularités taurines de cette ville ainsi que le compte rendu des courses de Tobarra, la non course de Tarazona de la Mancha et la novillade d’Arganda del Rey que les toreros n’ont pas voulu voir.

Enfin, ils nous racontera l’histoire du fameux Espartero, âgé de plus de 6 ans, qui après avoir voyagé à travers toute l’Espagne; avoir été embarqué et débarqué maintes fois, est revenu à Mirandilla pour y être combattu lors du festival de décembre. Il a obtenu la vie sauve par Javier Cortés, pour devenir semental et transmettre sa bravoure à ses futurs descendants.

Fabrice nous précise que les festivals ont amené chaque fois entre 300 et 400 personnes et que ce fut un réel succès populaire ou tout le monde a joué le jeux, avec un magnifique brassage d'aficionados français et espagnols.

Le repas de l'amitié aux 2G
chez l'ami Kamel
D’autre part, la Cerca se voit décorer de 98 azulejos et les fonds permettent toujours de financer des projets au sein de la ganaderia (bâches dégradées, etc ...)

Après un compte rendu financier rondement menée par notre trésorière Sylvie « Puce» nous détaillant les dépenses et recettes de l’année, puis concluant par une bonne santé financière de l’association et que par conséquent les feux sont au vert, le Président passe à l’approbation des rapports qui sont votés à l’unanimité. La cotisation est fixée à 20 euros pour 2018 et les cartes sont à dispositions auprès de la trésorière et du secrétaire.

Enfin, le Président annonce les projets pour 2018 avec tout d’abord le montage d’une journée complète autour de la novillade du 29 juillet 2018 à Beaucaire, avec repas-apéritif en commun et place de corrida (le programme de cette journée vous sera envoyé prochainement pour réserver les places de la novillade et les repas).

D’autre part, l’ATB nous signale qu’ils mettront à la vente avant la course des colis de viande des toros d’Albaserrada par 5-7 Kg et des boites de paté (idée de Jeff ...)

Puis, l’organisation des traditionnelles journées Torrito Aficion en novembre et decembre 2018 avec la continuité des festivals dans la célèbre Cerca de los Franceses.

L’association réfléchit comment financer des gradins plus ou moins mobiles pour la cerca afin de rendre cet endroit encore plus accessible et chaleureux.

C’est par la découverte de l’affiche réalisée par Eve André pour la course de juillet et la diffusion de la vidéo des novillos qui seront combattus à Beaucaire, que s’est terminée cette assemblée générale et s’est poursuivie par le verre de l’amitié au sein du Patio du Café des 2 G.

A Beaucaire, le 8 mai 2018

Le Secrétaire, Ghislain Durand                                                           Le Président, Anthony Crouzet

En cliquant sur le lien suivant vous pourrez voir la vidéo des novillos :

https://www.facebook.com/atblaquefaltaba/videos/1091317637676631/