dimanche 7 juin 2015

Afeitado


Novillada "vendue" pour une arène "toriste" renommée de 3º catégorie espagnole. Belle opportunité pour la ganadería du Marquis d'Albaserrada qui veut lidier ses animaux en Espagne cette année.

Veedor, intermédiare, courtier, commision taurine, de nombreuses visites au campo depuis plusieurs semaines pour décider des 6 utreros idoines. Allégresse, communion autour de l'amour du taureau, belles paroles, tout est parfait dans le meilleur des mondes.

Mayoral heureux, novillos soignés plus que d'habitude, impatience de voir le résultat d'une stricte sélection.

Une corne astifina d'un
des novillos "refusé"







































Le jour de l'embarquement, tout est prêt à Mirandilla, vachers, chevaux, cabestros, pour que l'opération se passe le plus sereinement possible.

Et puis patatras, ... l'intermédiaire ... du courtier ... du veedor, nous fait savoir qu'il faut AFEITER les novillos avant de les embarquer ... Afeiter, ... mais juste un peu. Comme si le nombre de centimètres rendait le forfait plus ou moins acceptable ...

Refus catégorique de la ganadera et son mayoral. Menaces : vous ne vendrez jamais rien si vous n'afeitez pas! Si tout le monde le fait, pourquoi pas vous? ...

Des annés de travail sérieux qui partent en fumée. On se sent seuls au monde. Si tout le monde le fait, pourquoi pas vous? ...

Novillade, arène de 3º catégorie, trois novilleros modestes, ... et il faudrait afeiter!
Grande tristesse du mayoral. Désagréable sensation d'être seul à côté de la plaque, ... si tout le monde le fait, ...

Les antis-corridas sont clairement à l'intérieur du système!

Mais il faut réagir et remonter le pente du désespoir. Les novillos nº 22-33-35-36-40 et 53 du Marquis d'Albaserrada, EN POINTES, ont gagné quelques semaines de vie et sont retournés au campo.

Ils sont à nouveau en vente!

26 commentaires:

  1. Tiens bon Fabrice ! Et merci de ne rien ne lacher.

    RépondreSupprimer
  2. Tristement courant, je pense. Et oui, Fabrice, vous avez tout à fait raison: les antis sont clairement dans le mundillo. En Espagne comme en France. Courage!
    Miguel Darrieumerlou.

    RépondreSupprimer
  3. "Que pena"d'avoir confirmation d'un mal qui se généralise. Je ne pense pas qu'il provienne des anti-corridas car si la corrida évolue mal et risque de disparaitre, son déclin viendra de nous et des "combines" diverses et nombreuses en vigueur dans un milieu qui ne se rend pas compte de sa fragilité. N'étant pas empressa ou organisateur, j'espère qu'il y aura des professionnels qui répondront à ton appel et je serai le premier à faire le déplacement même s'il est lointain....Bernard HYACINTHE qui n'arrive pas à mettre un nom d'URL comme demandé?...d'où une formulation anonyme?...

    Courage et amitiés

    Bernard HYACINTHE

    RépondreSupprimer
  4. HONTEUX, mais secret de Polichinelle sur le poids de l'Empresa et des intérêts induits. .SUERTE MAYORAL

    RépondreSupprimer
  5. Excellente décision que je soutiens !
    Courage Fabrice !!!
    Florian

    RépondreSupprimer
  6. il faut dénoncer et publier les noms des tricheurs ; ils donnent des arguments aux antis et tuent lentement mais surement nos traditions . L'argent et le profit contre la passion et la morale , vieux combat....perdu d'avance ?

    RépondreSupprimer
  7. N'oublions pas que le toro qui a tué Manolete était afeité. je ne comprends pas cette manie. La simple science balistique prouve qu'il vaut mieux en cas de blessure une trajectoire franche, faite par une corne pointue que par une afeitée qui emporte tout le paquet quand elle ne laisse pas d'escarbilles du fait de cette tricherie. De ce point de vue on insiste pas assez sur le rapport annuel qui porte sur les autopsies... Les trichurs devraient être écartés systématiquement quand ils sont pris en flagrant délits !...Bon voilà un chapitre à ouvrir... la pique en est un autre...C'est vraiment pénible !
    Courge et louange à ceux qui ne trichent pas !

    RépondreSupprimer
  8. Todo el que pone fundas lo hace , afeita, por eso no quieren su legalización.

    RépondreSupprimer
  9. Bien sûr qu'il faut publier le nom de de la plaza. Ils s'étonneront ensuite d'être vilipendés par les antis. Ce sont eux les premiers qui mettent en danger la corrida. Félicitations à la Ganadera et son Mayoral (mais nous n'avions pas de doute, car sinon, nous investirions nous autant dans cette aventure taurine ?) car il est évident que ça fait mal. Et que la décision est extrêmement dure à prendre. Mais je suis sûre que ça va payer. Rappelez vous le proverbe (indien ou quelque chose comme ça) : il faut savoir s'assoir au bord du fleuve et regarder passer le corps de son ennemi. Ceux qui afeitent sont nos ennemis, et ceux de la Fiesta Brava. Un autre qui aura eu de la patience, c'est Chavanieu. Entendre qu'un élevage refuse l'afeitado, lui qui a tant crié dans le désert que peut créer le Mundillo, et que l'un des protagonistes de la lutte soit un nîmois est pour lui un baume sur la fragilité qu'impose la vieillesse. Merci infiniment, pour lui et pour nous. Arlette

    RépondreSupprimer
  10. Courage Fabrice mais ce ne sont que des encouragements... Mon grand père disait " sais-tu ce qui arrive aux tricheurs ? Et bien souvent ils gagnent". Ce n'est pas pour autant qu'il faut baisser les bras mais l'argent est le moteur de notre société.

    G. Le Merrer Lyon

    RépondreSupprimer
  11. Les Amis de TOROS8 juin 2015 à 12:10

    Les Amis de TOROS seront toujours aux cotés des ganaderos intègres qui défendent l'éthique de la corrida.
    Celle-ci ne continuera que si elle sait conserver ses valeurs.
    Il faut, sans relâche dénoncer les affairistes (et les boycotter!) qui ont pris le pouvoir au sein des organisations de ce qui ne devient qu'un "spectacle taurin".

    RépondreSupprimer
  12. Heureusement qu'il y a encore des hommes de la trempe d'un Antonio Bienvenida. Bravo Fabrice !

    RépondreSupprimer
  13. Charles Crepin8 juin 2015 à 16:07

    Respect ! la torería est faite de ces gestes là

    RépondreSupprimer
  14. Bonne réaction du ganadero qui a repris ses novillos mais malheureusement trop d'organisateurs acceptent les caprices des toreros mais ils se mettent le feu dans leur systéme si l'on constate depuis quelques années les gradins se vident dans beaucoup d'arène on aura pas besoin des antis corridas !!!!!!!!
    Patrick Delpérié

    RépondreSupprimer
  15. Monsieur Torrito, recevez de la famille Petiot (France) tout notre soutien, courage, persévérance et patience afin que le respect des traditions perdure et avec lui l'Amour du Toro de corrida !

    RépondreSupprimer
  16. Bravo Fabrice , cette décision ne m'étonne pas quand on connait ton intégrité et ton investissement.
    Que les tricheurs restent entre eux ,ils ne méritent pas tes toros.
    L'honnêteté finira par payer.
    Cyril de Tlse

    RépondreSupprimer
  17. bravo il faut perseverer Ce sont d'abord les elevages et les arenes qui refusent l'afeitado qui nous attirent aux corridas. Il faut des passionnés comme vous pour que perdure la tauromachie de vérité .Merci à vous.

    RépondreSupprimer
  18. Je ne sais pas si les antis sont à l'interieur du système, mais si je veux voir des clowns jouer avec de caniches, je vais au cirque.
    Pas aux arènes ...
    J'espère sincèrement qu'une empresa honnête vous donnera la possibilité de prouver que sans corne, point de toros, et sans toros, point de corrida...
    Marcel SERDA.

    RépondreSupprimer
  19. Ce commentaire a été supprimé par son auteur.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. le ganadero tulio vasquez n a jamais voulu afeiter un seul de ses toros des cinquenos magnifiques finissaient a l abatoir ou dans des courses de villages et on peut en citer d autres trop peu malheureusement fabrice torito vous etes un monsieur !

      Supprimer
  20. Bravo !! Félicitations pour votre courage . Dommage que cet article ne soit pas davantage publié ...
    Caroline Fatoux

    RépondreSupprimer
  21. Aficionado Stéphanois vous remerciant de votre probité.
    On reste sans voix pour arène 3ème catégorie avec des modestes novilleros
    Les G5 et consorts qu'est ce qui peuvent toréer............................

    RépondreSupprimer
  22. On n'admire pas les toros parce qu'ils sont mutilés, on n'admire pas la fiesta brava parce qu'elle est veule, on n'admire pas la tricherie, les menteurs, les escrocs, les pseudos héros...

    Pourquoi ne pas porter l'affaire devant les tribunaux ? Le billet espagnol ne précise-t-il pas : toros certifiés limpios ? parce que si on laisse en place la règle : on achète des toros qu'aux éleveurs qui afeitent... c'est la mort des ganaderos et des toros intéressants. Et donc des corridas intéressantes.

    RépondreSupprimer
  23. C'est ainsi qu on se forge une réputation. .
    Il ne manque pas d arenes toristas en France. . Nous viendrons y voir tes toros. . Les réactions ici montrent que tu as un public. Alors Messieurs les impresas il y a des toros prêts à en découdre... etc des Aficionados prêts à payer leur place.
    Dominique (Carpentras)

    RépondreSupprimer
  24. C'est ainsi qu on se forge une réputation. .
    Il ne manque pas d arenes toristas en France. . Nous viendrons y voir tes toros. . Les réactions ici montrent que tu as un public. Alors Messieurs les impresas il y a des toros prêts à en découdre... etc des Aficionados prêts à payer leur place.
    Dominique (Carpentras)

    RépondreSupprimer
  25. C'est ainsi qu on se forge une réputation. .
    Il ne manque pas d arenes toristas en France. . Nous viendrons y voir tes toros. . Les réactions ici montrent que tu as un public. Alors Messieurs les impresas il y a des toros prêts à en découdre... etc des Aficionados prêts à payer leur place.
    Dominique (Carpentras)

    RépondreSupprimer