vendredi 29 septembre 2017

Le bonheur simple d'un tentadero

Manolo Corona, Cristobal Reyes,
Maruchi, Fabrice, un bonheur simple




































Belle après-midi de début d'automne à Mirandilla. Coup de main à Cristobal Reyes qui torée ce week-end sa deuxième novillade de la saison à Guadarrama (Madrid). Son attitude à Riscle a séduit. Son envie fait plaisir à voir.

Deux vaches opposées en tout : morphologie, poids, cornes, tempérament, bravoure, noblesse, ...
L'idéal pour l'élevage serait de trouver le mélange des deux. Mais ça ne fonctionne pas comme ça. Ce n'est pas aussi simple. Si c'était programmé et formaté, où serait le plaisir?

Délicieuse impression d'un ouvrage artisanal honnête, même sans résultat pour l'instant.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire